Auto-entrepreneur en Irlande

110
auto-entrepreneur en Irlande
auto-entrepreneur en Irlande

Alors que l’économie mondiale des free-lances continue de croître rapidement, de plus en plus de salariés quittent leur emploi à temps plein pour devenir Auto-entrepreneur en Irlande.

Le mode de vie autonome séduit par son aventure et son indépendance, mais devenir indépendant à plein temps n’est pas sans difficultés. Comment savoir quand partir à plein temps ? À quoi devez-vous vous attendre lorsque vous le faites ?

Lorsqu’il s’agit de travailler en auto-entrepreneur en Irlande, Société-France-Irlande maîtrise le sujet et peut vous accompagner. Et heureusement, il y a toute une famille de d’entrepreneurs en Irlande qui ont ouvert la voie. En tant que cabinet conseil entrepreneurial, nous accompagnons l’auto-entrepreneur en Irlande, surtout les plus ambitieux et performants, et l’auto-entrepreneur en Irlande est impatient de partager leurs expériences et d’encourager ceux qui tentent de poursuivre leur propre rêve. Voici quelques conseils instructifs pour tous ceux qui tentent de se détacher et de commencer une carrière de travailleur d’auto-entrepreneur en Irlande.

Déjà une mise au point sémantique. Lorsque nous parlons d’auto-entrepreneur en Irlande, nous parlons avant tout d’entrepreneurs créant une Limited irlandaise pour porter leur activité d’indépendant, de freelance.

Les 3 premières règles pour un auto-entrepreneur en Irlande : Les clients, les clients et pour finir, les clients.

Les clients sont l’élément vital de l’entreprise et de l’auto-entrepreneur en Irlande – sans clients, le rêve ne peut pas vivre. Avant de quitter une entreprise à temps plein, il est important pour un travailleur indépendant de commencer à se constituer une clientèle de manière préventive. Un afflux constant de clients signifiera une source de revenus constante qui pourra être utilisée pour couvrir le coût de la vie et être réinvestie dans l’entreprise.

Nous avons rencontré Alice Guru qui vivait la vie d’entreprise avant de réaliser qu’elle voulait se lancer à plein temps dans son activité de freelance en auto-entrepreneur en Irlande. En tant que fondatrice et stratège principale de son activité de e-commerce, elle crée, une société de conseil aux entreprises et devient influenceuse. Alice s’est assuré des clients avant de quitter son travail en entreprise.

Il est intéressant de noter que l’un de ses premiers clients a été son ancien employeur. “Le moment le plus important pour moi a été lorsque mon employeur a accepté de faire passer notre relation du temps plein au contrat”, explique Alice. “J’avais déjà trouvé un autre client avec lequel je travaillais à temps partiel, et je travaillais sur de petits projets avec plusieurs autres clients”. Alice affirme que la sécurité d’un pipeline d’affaires lui a permis de travailler de manière indépendante et lui a donné une piste pour en apprendre davantage sur le développement des affaires.

“Mon plus grand conseil aux futurs entrepreneurs est de travailler à petits pas, du temps plein au travail indépendant, en passant par la création d’entreprise”, explique Alice. “Il faut du temps, des efforts et du courage pour arriver au stade de la gestion d’une petite entreprise, mais si vous faites de petits pas en avant, vous finirez par réussir”.

Les économies vous sauveront pour être auto-entrepreneur en Irlande

Il est toujours judicieux de planifier à l’avance, surtout si le début d’une carrière de free-lance n’est pas immédiatement rentable. Un auto-entrepreneur en Irlande avisé s’abstiendra de quitter son ancien emploi avant d’avoir acquis suffisamment d’économies pour assurer la transition. De cette façon, l’apprentissage d’une compétence et le développement de relations commerciales ne seront pas assombris par l’insécurité financière.

“J’ai deux ans d’économies au cas où les affaires seraient plus lentes pendant certains mois”, déclare Sarah, instructrice indépendante certifiée en éducation financière et coach pour les femmes. Sarah a quitté son emploi en janvier pour poursuivre une carrière de freelance en faisant du coaching financier individuel, des réunions mensuelles du Money Circle, des blogs et des conférences.

“J’ai réalisé que je devais quitter mon travail lorsqu’il est devenu évident que je ne pouvais pas nourrir et développer mon entreprise alors que je travaillais ailleurs 40 heures par semaine”, explique Sarah. “Je voulais écrire davantage et prendre plus de clients, mais j’avais besoin de temps et d’énergie pour pouvoir le faire correctement”.

Avec suffisamment d’économies pour couvrir ses frais de subsistance au début de sa carrière et un fiancé qui travaille à plein temps, Sarah peut se concentrer sur la croissance de son entreprise et la création d’une source de revenus durable. “C’est effrayant de passer de deux bons salaires à un seul, mais je sais que ça en vaut la peine”.

Être patient pour être auto-entrepreneur en Irlande

Ces suggestions sont destinées à aider les free-lances à se préparer à leur engagement à plein temps dans leur métier, mais parfois cela prend juste du temps. Toute personne qui tente de créer une entreprise à partir de zéro rencontrera des obstacles, des déceptions et des échecs. La patience et la persévérance sont de mise dans le monde de l’auto-entrepreneur en Irlande.

Alexandre, consultant indépendant en communication, a décidé de se lancer à plein temps dans son entreprise en 2011. “Je n’avais pas de clientèle ni de base financière”, explique Alexandre. “Avec mon expérience, je pensais pouvoir facilement me glisser dans le rôle. Mais j’avais tort”.

Au fil du temps, Alexandre a commencé à établir des réseaux, à nouer des relations et à créer des partenariats commerciaux. Il s’est rendu compte que ces relations prenaient du temps, mais qu’elles étaient bénéfiques à long terme. “Le produit/service est tangible, mais ce sont les relations qui font le succès”, dit Alexandre.

“Au fil des ans, j’ai progressivement augmenté mes honoraires au point de gagner beaucoup plus qu’en tant que journaliste à plein temps”.

Que vous vous lanciez aujourd’hui dans une activité portée par une Limited en Irlande, comme un auto-entrepreneur en Irlande à plein temps ou que vous envisagiez de quitter votre emploi à la fin de l’année, la préparation vous fournira un filet de sécurité pour vous et vos ambitions.

Mais Société-France-Irlande est justement là pour vous accompagner, donc contactez-nous et expliquez-nous votre projet.

Franck BRUNET
Managing Director Executive
Pour les Entrepreneurs passionnés qui veulent créer leur société en Irlande