J’ai régulièrement la question légitime concernant la fermeture d’une Limited en Irlande. Certains entrepreneurs pensent à faire un test marché en utilisant une société en Irlande, mais d’autres entrepreneurs pensent à l’éventualité d’une faillite, d’une liquidation.
Dans ces cas, c’est parce qu’ils ont eux-même vécu cette malheureuse expérience.

Voici ma réponse sans détours :
Il est aussi facile de créer une société Limited en Irlande que de la fermer.

Précision linguistique : “fermer une société” = “strike off a company”

Mon propos ici n’est pas d’entrer dans le détail juridique et administratif, mais déjà de clarifier cette crainte de rester “coincé” avec une société et les conséquences d’une faillite.

Lorsque qu’une Limited en Irlande est créée, elle ne génère pas de coûts si elle ne fonctionne pas sauf pour :

  • Le coût de la domiciliation à maintenir. En ce qui nous concerne ce montant s’élève à 300 euros HT / an – Cliquez ici pour en savoir plus
  • La première déclaration d’Annual Report obligatoire à 6 mois après la création de la société, même si vous n’avez pas réalisé de chiffre d’affaires. Le montant s’élève à 122 euros HT. Si vous avez déjà du chiffre d’affaires, cette déclaration ne donne pas lieu à paiement d’impôt sur les sociétés. C’est une déclaration simplifiée qui sert principalement à confirmer l’existence fiscale de la société.
  • Eventuellement le coût d’un expert-comptable : Cliquez ici pour voir les tarifs d’une expert-comptable francophone en Irlande

… et c’est tout !
Pas de charges, ni de cotisations, ni de taxes, ni d’avance de trésorerie,… rien d’autre.

Vous avez donc le temps de vous consacrer au lancement de votre activité dans de bonnes conditions, sans pression. Certains entrepreneurs créent leur société et 6 mois après lancent officiellement leur activité. Ces 6 mois leur ont permis de préparer le lancement avec une société officiellement créée, un compte bancaire irlandais et un numéro de TVA.

Ensuite lorsque la société et l’activité sont lancées, à moins de gérer sa trésorerie d’une façon déraisonnable, il est impossible de faire faillite avec une Limited en Irlande. Sauf évidemment si vous êtes très mauvais gestionnaire, inconscient ou malhonnête. Mon propos fait aussi abstraction d’éléments extérieurs comme un fournisseur qui met en danger votre activité ou un client qui vous fait un procès.

Hormis cela, comment voulez-vous faire faillite si votre société ne pèse pas financièrement, si administrativement elle n’est pas un poids comme peut l’être une société en France par exemple.

Imaginez le business model avec une structure de coûts qui vous permet d’avoir un crédit client inférieur au crédit fournisseur. Dans ce cas l’autofinancement est positif et à moins d’avoir une équation business à perte, mécaniquement vous ne pouvez qu’atteindre une rentabilité. Donc simplement en déployant votre activité, même si la rentabilité est faible, vous vous éloignez des possibilités de faillite.

N’est-ce pas plutôt rassurant ?
De plus, rappelez-vous qu’une Limited n’est ni plus ni moins qu’une société à responsabilité limitée. Le nom complet d’une Limited est Private Company Limited by Shares.

Donc vous pouvez lancer votre activité de type ‘’Small Business ‘’ commme du E-commerce, dropshipping, market-place, conseil, prestation de services techniques et informatiques, ingénierie, développement de logiciels, infogérance, formation et prestation à distance, trading, négoce, production de droits d’auteurs, licence de marque, holding…
Vous pouvez le faire avec l’esprit libéré de certaines contingences pour mieux vous concentrer sur votre création de valeur.

Demande de devis GRATUIT pour créer une société en Irlande…


Franck BRUNET
Pour les Entrepreneurs passionnés qui veulent créer leur société en Irlande

créer société Irlande

Téléchargez le Guide pour créer votre société en Irlande.

Je veux recevoir le guide GRATUITEMENT