L’Irlande représente une base stratégique européenne en raison de l’écosystème pro-entreprise, d’un faible taux d’imposition des sociétés et d’une main-d’œuvre qualifiée.
En conséquence, plus de 1 200 multinationales ont choisi l’Irlande comme plate-forme d’investissement. En tant que membre engagé de la zone euro et du marché unique de l’UE, la réputation de l’Irlande en tant que destination de choix pour les investissements directs étrangers (IDE) est inégalée.

L’Irlande est l’économie qui connaît la croissance la plus rapide de la zone euro et continue d’être l’un des meilleurs pays au monde pour faire des affaires.

Régime fiscal des sociétés

Il existe de nombreux avantages fiscaux pour les sociétés qui investissent en Irlande, soit avec des opérations commerciales à part entière, soit avec des structures de holding mondiales.

Un faible taux d’impôt sur les sociétés de 12,5 %, un taux de 6,25 % pour les bénéfices sur la PI développée en Irlande, notre crédit d’impôt de 25 % pour la R&D, l’amortissement fiscal sur la PI acquise ou capitalisée et le régime des sociétés de portefeuille compétitives se combinent pour offrir un emplacement de choix inégalé pour les investissements étrangers.

Taux d’imposition des sociétés :
Le taux de l’impôt sur les sociétés de 12,5 % s’applique aux sociétés actives en Irlande, y compris les activités de financement et la gestion de la propriété intellectuelle (PI).

R&D :
– une subvention totale de 37,5 % pour une entité commerciale (c’est-à-dire une déduction de 12,5 % de l’impôt sur les sociétés et un crédit d’impôt de 25 % au titre de la R-D) est disponible lorsqu’une société engage des dépenses admissibles pour des activités de R&D ;
– un crédit d’impôt en espèces disponible – même lorsqu’une société ne génère pas de bénéfices.

Activités de développement des connaissances (Knowledge Development Box – KDB) :
– Taux d’imposition de 6,25 % sur les bénéfices directement attribuables aux activités de développement menées par une société irlandaise ; et
– premier régime fiscal préférentiel conforme aux normes de l’OCDE.

Amortissement fiscal pour la PI :
Déduction fiscale limitée à 80% du bénéfice imposable, en ligne avec l’amortissement du coût du capital pour l’acquisition et le développement interne d’actifs incorporels spécifiés (y compris les marques, brevets, marques, dessins et modèles enregistrés, droits d’auteur, logiciels, savoir-faire, portefeuille-clients, etc…).

Une base pour l’expansion mondiale
L’Irlande offre un système flexible et compétitif pour les entreprises qui cherchent à structurer les opérations mondiales. D’innombrables groupes internationaux utilisent des sociétés irlandaises pour détenir d’autres filiales et mener des fusions et acquisitions.
Voici quelques-unes des principales caractéristiques fiscales :
– généralement pas d’impôt sur les cessions d’activités de négoce en filiales
– une exonération effective de l’impôt irlandais sur les dividendes étrangers
– un vaste réseau de traités et des exonérations de retenue d’impôt à la source
– la disponibilité de dispositions de mise en commun pour impôt sur les succursales à l’étranger
– pas de règles ni contraintes fiscales sur les sociétés étrangères
– la capacité d’exercer un effet de levier
– Les règles irlandaises en matière de prix de transfert s’appliquent aux holdings purs.

Les récents investissements en Irlande

Edward Lifesciences a annoncé son intention d’investir 80 millions d’euros, avec sa première usine en Irlande et la création de 600 emplois d’ici 2020.

Deutsche Börse Group prévoit de poursuivre l’expansion de ses activités à Cork avec la création de 200 emplois au cours des deux prochaines années.

Microsoft ouvre un nouveau centre de données de 134 millions d’euros.

Autodesk a annoncé l’ouverture d’un nouveau site à Dublin avec 200 emplois d’ici fin 2018. Voir l’article de l’IrishTime

Quidel Corporation va établir un nouveau centre de services aux entreprises à Galway, avec la création de 75 emplois sur cinq ans.

Stripe prévoit d’agrandir son bureau de Dublin, ce qui en fera le siège européen et son premier centre d’ingénierie international. Voir l’article sur Stripe en Irlande

Twilio agrandit le siège de l’EMEA à Dublin avec l’intention d’employer 100 personnes sur trois ans.

Pilz a ouvert un nouveau centre de développement de logiciels d’une valeur de 7,4 millions d’euros à Cork.

SK biotek est la première société pharmaceutique sud-coréenne à investir en Irlande, employant 360 personnes.

Donc si vous aussi vous voulez profiter de cet environnement entrepreneurial et technologique très favorable, n’hésitez plus à créer votre société en Irlande.

Demande de devis GRATUIT pour créer une société en Irlande avec son compte bancaire en Irlande…


Alexandre LAZARD
Managing Director Executive
Pour les Entrepreneurs passionnés qui veulent créer leur société en Irlande

créer société Irlande

Téléchargez le Guide pour créer votre société en Irlande.

Je veux recevoir le guide GRATUITEMENT