Le gouvernement irlandais veut une Irlande numérique et connectée

    0
    155

    La ville de Ballinasloe en Irlande, a annoncé la nouvelle démission de son ministre. Denis Naughten était sans aucun doute dans l’esprit des participants.

    En effet, Jess Kelly, journaliste irlandais spécialisé dans les technologies a animé le forum qui a réuni des entreprises de télécommunication, des groupes communautaires, des autorités locales et des ministères, entre autres.

    Le gouvernement irlandais travaille régulièrement

    Seán Kyne, ministre d’État chargé des communications, de l’action pour le climat et de l’environnement, a déclaré lors de l’événement: «Le groupe de travail sur les téléphones mobiles et large bande travaille sans relâche et avec détermination pour améliorer la couverture des téléphones mobiles et large bande pour les propriétaires, les communautés à travers le pays.

    «Au gouvernement, nous souhaitons nous appuyer sur les progrès réalisés. Le forum d’aujourd’hui offre aux parties prenantes une excellente occasion de fournir des informations et des commentaires précieux pour nous aider à planifier les prochaines étapes pour le groupe de travail.

    Le groupe principal d’intervenants était composé de Robert Finnegan, PDG de Three Ireland; Brian Donnellan, vice-président et doyen des affaires internationales de l’Université Maynooth; Carolan Lennon, PDG d’Eir; Anthony Whelan, directeur des réseaux et des services de communications électroniques, DG Connect; et Conor Pope, journaliste, Le temps irlandais.

    Principaux défis du haut débit et de la connectivité en Irlande

    Les panélistes ont été mis au défi d’identifier les principaux défis à venir auxquels le gouvernement et l’industrie devront faire face pour déployer une nouvelle infrastructure de télécommunication.

    Kyne a évoqué certaines des réalisations du groupe de travail national au cours des 12 mois qui ont suivi le forum inaugural des parties prenantes. Celles-ci comprennent la publication de tests de smartphones par ComReg pour informer les clients des choix et l’élaboration d’un système d’exemption de licence par ComReg. Ce dernier signifie que les ménages et les entreprises peuvent désormais utiliser des répéteurs de téléphones mobiles intérieurs pour renforcer les signaux dans leurs locaux et améliorer la couverture mobile.

    Le groupe de discussion, qui a été créé pour fournir des orientations sur les catégories de lieux où la fourniture d’une couverture mobile fiable et de haute qualité doit être priorisée, vient de publier son rapport. Le gouvernement prévoit que les résultats de ce groupe de discussion devraient influencer l’approche adoptée par les opérateurs de réseau de téléphonie mobile pour réduire les points noirs de téléphonie mobile. Il éclairera également la future politique en matière de priorités pour les services de téléphonie mobile.

    Un groupe de travail sur les actifs de l’État a également été mis en place et il soumettra prochainement au gouvernement un document de politique sur la mise à profit des actifs de l’État et des établissements publics adaptés au logement et au déploiement de l’infrastructure de télécommunication.

    Kyne a exhorté toutes les parties prenantes à “rester concentrées, à reprendre le travail et à se consacrer à nouveau” pour achever leur voyage vers une “société connectée numériquement, pas pour beaucoup, pas même pour la plupart, mais pour tous”.

    Franck BRUNET
    Managing Director Executive

    Pour les Entrepreneurs passionnés qui veulent créer leur société en Irlande