Cinq façons de rebondir après la crise avec une société en Irlande

94
Rebondir après la crise avec une société en Irlande

La pandémie actuelle a un impact considérable sur les petites entreprises et les entrepreneurs européens. En Irlande, les entrepreneurs ont la chance de s’appuyer sur une économie plus solide et stable. Il sera donc plus facile de rebondir après la crise avec une société en Irlande

Selon un rapport récent, près de 7,5 millions des quelques 30 millions de petites entreprises européennes pourraient être contraintes de fermer définitivement au cours des prochains mois. Cependant, beaucoup pensent que, comme d’autres événements “cygne noir”, la pandémie COVID-19 alimentera la prochaine vague d’innovation et de start-up plus résistantes et changeantes que jamais. Alors comment rebondir après la crise avec une société en Irlande ?

Pourtant, avec plus de 22 millions d’européens qui se retrouvent au chômage – un recul de dix ans dans la création d’emplois – et certains européens qui fuient les grandes villes, de nombreux entrepreneurs, nouveaux ou établis, sont trop terrifiés pour même penser à créer de nouvelles entreprises. Même si ceux d’entre nous qui sont passés par l’essoreuse veulent crier sur tous les toits : “Hé, c’est le moment idéal pour créer une entreprise”, nous comprenons que les gens ne sont tout simplement pas prêts à entendre ce message et pourtant il va falloir rebondir après la crise avec une société en Irlande

Nous savons cependant que pour relancer véritablement l’économie, nous devrons le faire par le biais de l’esprit d’entreprise. Mais nous sommes encore potentiellement à neuf ou douze mois de cette réalité. Même les entreprises qui parviennent à traverser cette tempête ne pensent pas à la croissance pour l’instant, mais à leur survie.

Néanmoins, il existe des mesures entrepreneuriales que vous pouvez prendre dès maintenant pour vous mettre dans la meilleure position possible lorsque l’économie sortira de l’impasse.

1. Soyez attentif et “aware”

COVID-19 a modifié de nombreux comportements des consommateurs et modèles d’entreprise à court terme, mais nous commençons également à avoir une idée des changements économiques à long terme que COVID-19 laissera dans son sillage. Nombre de ces changements à long terme prendront la forme d’une perturbation numérique. Non seulement les récessions accélèrent les changements de modèles économiques permettant de réaliser des économies, mais elles nécessitent également des modèles économiques entièrement nouveaux pour servir au mieux la “nouvelle normalité” qui s’ensuivra.

2. Renforcez votre cœur de métier

Ce qui est merveilleux avec la technologie, c’est qu’elle nous permet de faire plus avec moins. Elle nous permet également de faire plus de ce pour quoi nous sommes bons tout en automatisant et/ou en externalisant le reste. Puisque COVID-19 a prouvé les avantages du travail à distance, il accélérera naturellement notre évolution vers une économie basée sur la connaissance et les compétences. Dans ce modèle, les entrepreneurs peuvent accéder plus rapidement que jamais à une plus grande expertise extérieure, et même à la demande. Voici donc une voie à exploiter pour rebondir après la crise avec une société en Irlande

Historiquement, les entrepreneurs ont été gênés par le port de trop nombreux chapeaux. L’ancienne croyance était que, pour réduire les coûts et préserver les ressources, les jeunes pousses devaient tout faire en interne. Pour beaucoup, ce modèle interne était en corrélation avec l’ancienne école qui donnait la priorité à la collaboration au sein du bureau – l’idée que, pour maximiser la confiance, la valeur et l’efficacité, il faut “avoir des fesses dans les sièges”. Cette croyance a persisté, même dans les années qui ont précédé la COVID-19.

Pourtant, de nombreuses start-ups n’ont pas besoin de beaucoup (voire pas du tout) de fesses dans les sièges, et certaines entreprises pourraient ne jamais prendre leur envol sans des équipes de travail distantes et réparties. En période post-pandémique, il importe peu que le personnel dispose de toutes les compétences nécessaires, tant que vous y avez rapidement accès. Et comme de nombreuses entreprises deviennent de plus en plus complexes sur le plan numérique, elles devront faire davantage appel à des talents éloignés du monde entier.

Cette voie de l’avenir permettra à des visionnaires plus créatifs de fonder des entreprises qui changeront le monde sans nécessairement avoir ou même disposer d’une expertise technique de niche. En utilisant de nouvelles plateformes qui permettent un accès rapide et à la demande aux talents du monde entier, les fondateurs peuvent se concentrer sur les fonctions quotidiennes essentielles qui font fonctionner leur entreprise.

3. Adopter un état d’esprit Millenium

En 2018, les Milleniums représentaient déjà la plus grande génération de la main-d’œuvre européenne. Conditionnée à travailler avec des outils numériques comme Zoom et Slack, la “Nice Generation” adopte également un leadership plus compatissant. Avec jusqu’à 71 % de Milleniums à la recherche d’une “seconde famille” au travail, les entrepreneurs qui dirigent avec empathie ont les meilleures chances de maximiser le potentiel de leurs équipes.

Dans ce monde des affaires post-pandémique, la priorité sera donnée au capital humain, parallèlement aux progrès technologiques, car les Milleniums savent qu’on ne peut pas programmer la créativité. Les dirigeants du Millenium reconnaissent également que, malgré le stéréotype de la Silicon Valley buveuse de soja, les Milleniums rejettent la vieille mentalité descendante selon laquelle la réussite professionnelle signifie travailler jusqu’à l’os tout en sacrifiant ses relations avec ses amis et sa famille.

4. Laissez les évènements de la vie vous porter

Nombreux sont ceux qui, après avoir été mis à pied ou mutés à un poste éloigné, passent plus de temps avec leur famille. Et bien que beaucoup d’entre nous aient été conditionnés à considérer leur vie personnelle comme distincte, voire comme nuisible, à leur réussite professionnelle, les véritables entrepreneurs savent que certaines de nos meilleures idées créatives découlent de nos expériences quotidiennes essentielles.

En rapport : Et si vous deveniez un entrepreneur libre !?

Tout entrepreneur qui a pris un congé peut témoigner de la façon dont son corps et son esprit se désintoxiquent littéralement. Lorsque vous êtes hors jeu, vous avez la possibilité de vous vider l’esprit et de commencer à opérer à un niveau plus empathique et compréhensif. Apprendre à accéder à cet état d’esprit plus détendu et plus bienveillant est absolument essentiel à la réussite de l’entreprise, car cela optimise votre capacité à résoudre les problèmes de manière créative pour rebondir après la crise avec une société en Irlande.

5. Apprenez la résilience

Ceci est pour moi le point le plus important pour rebondir après la crise avec une société en Irlande. Si vous répondez toujours aux défis avec anxiété ou agressivité, les gens seront beaucoup moins enclins à vous proposer des idées créatives. Ils seront beaucoup moins enclins à vous entraîner dans des réunions spontanées de “Zoom” pour faire du brainstorming s’ils pensent que vous n’êtes pas ouvert à de nouvelles idées potentiellement perturbatrices. Souvent, la seule façon de développer un style de leadership plus ouvert et plus réceptif est de vous retirer du combat et de prendre le temps de vous détendre et de vous remettre sur pied.

Utiliser le temps d’arrêt pour établir des stratégies de récupération efficaces peut vous aider à rebondir plus fort dans votre prochaine activité professionnelle. Que ce soit par la méditation, l’exercice ou les deux, prendre le temps de récupérer de la manière qui vous éclaircit le mieux la tête et vous laisse le sentiment d’être le plus reposé sera payant aujourd’hui et à l’avenir, lorsque vous serez de nouveau au cœur du stress professionnel.

Apprendre à promouvoir votre propre bien-être n’améliorera pas seulement la santé de vos relations personnelles, mais approfondira également les liens que vous établissez avec vos collègues. Et lorsque votre équipe de base se sentira respectée et prise en charge, elle travaillera d’arrache-pied pour s’occuper de vos clients, et vos bénéfices s’autofinanceront.

Franck BRUNET
Managing Director Executive
Pour les Entrepreneurs passionnés qui veulent créer leur société en Irlande