L’Irlande est proche du plein-emploi

Chomage bas en Irlande

 

Les derniers chiffres de l’Office central des statistiques (OSC) montrent que le taux de chômage est tombé à 4,4% en mai, contre 4,6% en avril et 5,9% il y a 12 mois.

Le nombre désaisonnalisé de chômeurs a diminué de 3 100 entre avril et mai et de 33 200 par rapport à l’année précédente.

Le taux de chômage est à son plus bas niveau depuis 2005 et se rapproche de son plus bas niveau historique. Selon les experts mondiaux de l’emploi, Indded.com pense que, bien qu’il y aura probablement des commentaires sur le fait que l’économie est proche du ” plein emploi “, tout porte à croire que le boom de l’emploi ne s’est pas encore essoufflé en Irlande.

courbe chomage Irlande
Taux de chômage – comparaison Irlande/France – Depuis Mai 2015

Les chiffres indiquent que le taux d’activité a augmenté régulièrement et approche du sommet d’avant la crise de 75,3 % atteint en 2007 (pour la tranche d’âge des 20-64 ans), car une croissance solide des salaires attire les gens sur le marché du travail.

Bien que ce taux soit supérieur à la moyenne de l’UE, l’écart entre la participation des hommes et des femmes en Irlande est plus important que la moyenne de l’UE, et il est donc possible d’améliorer la participation des femmes pour contribuer à remédier à la pénurie de main-d’œuvre. Toutefois, M. Indeed affirme que cela pourrait nécessiter une politique plus axée sur l’abordabilité des services de garde d’enfants et sur des pratiques d’emploi favorables à la famille.

Les experts en emploi affirment qu’il s’agit certainement d’un marché de demandeurs d’emploi, bien que les taux d’inoccupation varient considérablement d’un secteur à l’autre. Le secteur professionnel, scientifique et technique a le taux de vacance d’emploi le plus élevé, suivi du secteur financier, des assurances et de l’immobilier. Les personnes possédant ce type d’expertise sont les plus susceptibles d’être les mieux placées pour tirer parti de leur rareté et réclamer des salaires plus élevés.

Commentant les chiffres, l’économiste d’Indeed, Pawel Adrjan, a déclaré : ” Même après la création de plus de 221 000 emplois à temps plein au cours des trois dernières années, les données les plus récentes montrent que la croissance de l’emploi reste robuste, avec un taux de croissance trimestriel désaisonnalisé de 1,5% au T1 2019, comparé au T4 2018. Il y a encore près de 20 000 emplois vacants, et le taux d’inoccupation ne montre aucun signe de baisse.”

La question est de savoir comment répondre à la demande croissante de personnel à mesure que le marché du travail se resserre, a-t-il ajouté. Les deux sources les plus probables seront la poursuite de la migration vers l’étranger – 44 % de la croissance de l’emploi au cours de l’année écoulée a été due à des ressortissants non irlandais – et l’augmentation de la participation au marché du travail”.

Franck BRUNET
Managing Director Executive
Pour les Entrepreneurs passionnés qui veulent créer leur société en Irlande

L’optimisme des chefs d’entreprises en Irlande est à son plus haut depuis 2004